Les Saints d’Alsace

Saint Materne ( 14 septembre )
St MaterneVenu de Rome avec deux compagnons, vers l’an 300, Euchaire et Valère, Materne fonde un monastère à Ehl, l’église du Dompeter à Avolsheim et celle de Saint-Pierre-le-Vieux à Strasbourg. Parti en Belgique, il devient évêque de Trèves, puis de Cologne.

Ste Eugénie ( 16 septembre )
Nièce de Ste Odile et sœur de Ste Attale, elle succéde à sa tante comme higoumène du monastère de Hohenbourg que cette dernière avait créé. Elle contribue à poursuivre son développement et meurt en 735.

Sainte Richarde ( 18 septembre )
Ste RichardeIssue d’une famille seigneuriale liée à celle de Ste Odile, Richarde épousa en 862 Charles le Gros, dernier empereur de la descendance de Charlemagne. Faussement accusée d’infidélité, Dieu l’aida à prouver son innocence. Elle se retira alors sur ses terres et fonda, à Andlau, un monastère sur le lieu que lui indiqua une ourse. Ses reliques sont restées inviolées à travers guerres et révolutions et continuent d’être vénérées en l’église d’Andlau.

Tropaire à Sainte Richarde ( Ton 1 ) :
Toi la vertueuse épouse de l’empereur,
Tu fus rejetée et accusée injustement
Tu t’es soumise à l’épreuve du feu
Sans éprouver la moindre brûlure
Sur les bords d’un torrent, là ou creusait l’ourse pour son petit
Tu as fondé l’abbaye d’Andlau
Sainte Richarde, prie Dieu de sauver nos âmes.

Ste Aurélie ( 15 octobre )

Saint Amand, premier évêque de Strasbourg ( 26 octobre )
St AmandAmand est cité parmi les évêques participant au concile de Cologne en 342. Il figure en tête de la première liste des évêques de Strasbourg et est considéré comme le premier évêque de ce diocèse. Ses reliques, d’abord conservées à Rhinau, sont transférées en 1398 à Saint-Pierre-le-Vieux de Strasbourg.

Nous te célébrons, Ô St Amand,
Évangélisateur d’Alsace,
Tu pris le relais de Materne
Pour venir annoncer le Christ.

Premier évêque de Strasbourg,
Par ton zèle et par ta piété,
Tu gagnas de nombreux disciples
A la foi de notre Seigneur.

Que ta bénédiction toujours
Sur toutes les âmes de la ville,
Sois protection et réconfort,
Guide sur le chemin de Dieu !

Gloire soit au Père inengendré,
Gloire soit au Verbe et à l’Esprit,
Au Dieu qui est, qui était et qui vient,
Dans tous les siècles des siècles

Amen

Saint Pirmin ( 3 novembre )
St PirminPirmin, vers 720, évangélise la région du lac de Constance et fonde l’abbaye de la Reichenau. Appelé en Alsace par le comte Eberhard, neveu de sainte Odile, il y fonde l’abbaye de Murbach, puis l’abbaye de Hornbach en Lorraine.

Saint Florent ( 7 novembre )
St FlorentErmite dans la vallée de la Bruche, il soigne la fille du roi Dagobert, Bathilde, et reçoit en récompense un vaste territoire qui sert de base domaniale à la future collégiale de Niederhaslach. Devenu évêque de Strasbourg, il fonde l’église Saint-Thomas. Ses reliques sont transférées en 810 à Niederhaslach.

Sainte Attale ( 3 décembre )
Née en 687, nièce de Ste Odile, Attale passa plusieurs années au monastère de Hohenbourg créé par sa tante. Elle devint ensuite higoumène du couvent St Etienne que son père avait entrepris de construire à Strasbourg. Elle y mena, jusqu’en 718, une vie de prière et d’humilité. Sa main est conservée dans l’église de l’école Ste Etienne édifiée à l’emplacement du monastère. Ste Attale est la patronne de Strasbourg.

Tropaire à Sainte Attale ( Ton 4 ) :
Ayant renoncé aux honneurs terrestres par amour du Christ,
Tu as manifesté une charité surabondante envers les pauvres
Ce qui t’a valu le titre beau et enviable entre tous
De mère des pauvres
Bénis ta cité, ô Sainte Attale
Et ceux qui vénèrent avec amour, ta sainte mémoire.

Kondakion ( Ton 5 )
Vénérable Mère Attale, première abbesse de Strasbourg
Tu fus un modèle de douceur et de piété.
L’Esprit Saint t’a comblé de ses dons
Et tu mis en fuite le dragon.
Fais donc échouer les complots de l’ennemi
Par ton intercession devant le Christ notre Dieu.

Sainte Odile ( 13 décembre )
Ste OdileNée aveugle vers 660, Odile fut rejetée par son père, le duc d’Alsace, qui souhaitait un garçon. Exilée, elle recouvrit la vue au moment de son baptême. Réconciliée avec son père, elle fonda un monastère (le Mont Ste Odile) dans la forteresse de Hohenbourg, sur un sommet des Vosges alsaciennes puis celui de Niedermunster, au pied de la montagne. Elle mourut en 720. Depuis lors, le Mont Ste Odile est un phare pour l’Alsace dont Ste Odile est la patronne.

Tropaire à Sainte Odile d’Alsace ( Ton 2 ):
Aveugle promise à la mort à ta naissance
Par ton père qui ne voulait pas d’une infirme
Tu as recouvré la vue par le saint baptême.
Tu retrouvas ta famille et la convertis.
Puis tu fus higoumène du couvent de Hohenbourg.
Sainte Odile, prie le Seigneur de sauver nos âmes !

Saint Arbogast ( 21 juillet )
St ArbogastPortant un nom franc et sans doute d’origine aquitaine, Arbogast est ermite dans la forêt de Haguenau où le rejoignent plusieurs disciples. Il est nommé évêque de Strasbourg par le roi Dagobert II, dit Saint Dagobert vers 660. La légende lui attribue la guérison du fils du roi, victime d’un accident de chasse près d’Ebersmunster. Le roi lui donne, en remerciement, le château et le domaine de Rouffach : ce territoire (le Haut-Mundat) est propriété de l’évêché de Strasbourg jusqu’à la Révolution française.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s